Barrage de grangent : Une performance à couper le souffle.

Une performance à couper le souffle

Hors humain, comme il s'est nommé, se dit à la fois monstre, dragon et fantôme. A 66 ans, Jean Haberey, ne manque pas de souffle. En 1984, il a établi le record mondial de choc thermique en sautant dans les eaux du Groenland. Il publie son premier livre "Combat Vital" en 1986. Joue les acrobates et respire ses poèmes pour donner du souffle à la planète. Lui qui est né dans la mort au milieu des bombes dans un camp de concentration en Allemagne, aime jouer avec celle-ci. Il était ce mercredi 9 juin sur le barrage de Grangent à côté de Saint-Etienne pour partager son souffle dans ce lieu, théâtre de nombreux suicides. En se pendant par les pieds en haut de l'ouvrage, l'homme a une nouvelle fois flirté avec la mort avec le but d'éviter d'autres drames. Un souffle qu'il qualifie "d'urgence".
Reportage: Damien Lepetitgaland -
Le Progrès

Wilfrid Haberey